Le Maroc: du 20 février au Conseil de Coopération du Golfe?

Par défaut

Quel coup de foudre amène l’Arabie Saoudite à inviter le Maroc à adhérer au Conseil de coopération des pays du Golfe?  Est-ce pour convoler avec lui en deuxièmes noces après la mort clinique de l’Union du Maghreb Arabe? Le Maroc répondra-t-il à l’invitation au risque de souiller la réputation de ses femmes et de laisser taxer ses enfants de fils des Saoudiens et des Koweïtiens comme le laissaient entendre les blagues des années quatre-vingt? 

Ce qui est sur, c’est que l’invitation des pays du Golfe ne tient aucunement compte de la volonté et des aspirations du peuple marocain car la volonté du peuple n’existe pas dans le dictionnaire de ces monarchies pétrolières. A-t-on vite oublié que le roi saoudite avait abrité le président déchu, Zine El-Abidine Ben Ali, et envoyé ses forces militaires au Bahreïn pour soutenir une minorité sunnite contre la volonté d’une majorité chiite?  Le Maroc officiel est conscient de la situation. C’est pourquoi il souhaiterait y aller prudemment comme le laisse entendre la déclaration du ministre de la communication et porte parole du gouvernement marocain, Khalid Naciri, au journal AL-Quds Al-Arabi.

Le ministre avait en effet affiché les réserves du Maroc sur la proposition d’adhésion tout en en manifestant son désir de rehausser ses relations avec le Conseil de coopération des pays du Golfe.  C’est dire que le Maroc ne peut refuser l’offre car il doit avoir là-dedans des intérêts qu’il ne veut pas laisser tomber puisqu’il y va de sa loyauté envers ses alliés stratégiques qui tiennent les ficelles du jeu dans la région. En répondant favorablement à l’invitation, le Maroc officiel pourraient espérer résoudre ses deux principales préoccupations; à savoir la monté de la protestation du mouvement du 20 février et la question épineuse du Sahara dit occidental. 

Le Maroc en la personne de son roi Mohamed VI pourra en espérer sortir gagnant en mettant à contribution les ressources humaines et le potentiel militaire de son pays au profit des monarchies du Golf. Son expertise dans ce domaine a déjà fait ses preuves en Émirats Arabes Unis par exemple. C’est probablement l’occasion pour lui de se démarquer du Kadhafi, de tourner le dos à l’Union du Maghreb Arabe et de s’allier au Conseil de Coopération des pays du Golfe qui regroupe les pays les plus riches et les plus engagés dans la mise en place des politiques américaines dans le monde arabe. Ils sont aussi les pays les plus soutenus au Moyen Orient après Israël. 

 A l’instar des pays du Golfe, Le Maroc et la Jordanie ne posent pas de problèmes à Israël. Ils sont plus souples et plus ouverts à l’égard de l’État d’Israël. Plus encore, La jordanie offrirait à Israel un point d’accès au pays du Golf. C’est pourquoi le Maroc et la Jordanie ont été tout les deux invités par les pays du Golf à adhérer au Conseil de coopération. Le roi Hussein de la Jordanie, par exemple,  avait rencontré Golda Meir d’Israël et le roi Hassan II avait reçu Shimon Peres et ouvert un bureau de liaison avec Tel-Aviv à Rabat. Il avait même proposé l’intégration d’Israël dans la Ligue arabe pour en finir avec le conflit arabo-israélien, semble-t-il. Il est donc temps de gratifier le Maroc en lui épargnant les avatars des révolutions populaires et militaires en vogue dans le Monde arabe.

 Je suis persuadé que ces révolutions sont appuyées par des mains étrangères invisibles mais il semble que le Maroc n’est pas dans la ligne de mire de ces puissances car il n’a pas de pétrole et il est docile et flexible dans les choix de ses politiques nationales et internationales. A contrario, le colonel Kadhafi qui a le pétrole et qui s’est taillée la réputation d’opposant à l’échelle mondiale était bel et bien dans la ligne de mire de ses ennemis jurés. Maintenant qu’il est entrain de payer le prix de son arrogance, l’Union du Maghreb Arabe devient problématique. 

En fait, l’UMA du 17 février 1989 était une union née morte à l’instar du Traité d’Union Arabo-africaine du 13 août 1984 et d’autres unions de la Lybie avec d’autres pays arabes. De plus, Kadhafi n’avait offert aucune perche au Maroc pour l’aider dans son dossier du Sahara dit occidental qui traine toujours entre les mains des Nations Unies. Le Maroc en est bien conscient et il en a bien souffert au sein de l’UMA car la Libye du Kadhafi était derrière le Polisario. 

A l’instar de la Libye, l’Algérie est un pays riche en pétrole et en gaz et son peuple n’en profite pas équitablement. Son peuple est aussi pauvre que celui du Maroc qui, lui, n’a ni gaz ni pétrole. Pis encore, historiquement parlant, l’Algérie est un pays qui gravitait dans l’orbite de l’ex-bloc socialiste. Il est probablement l’heure de sonner le glas. Le pétrole et le gaz ne peut laisser les grandes puissances indifférentes alors que le peuple laissé pour compte peut servir de levier de changement du régime en place. C’est probablement la raison pour laquelle les pays de Golfe invitent le Maroc à trouver auprès d’eux une porte de sortie. 

Publicités

6 réflexions sur “Le Maroc: du 20 février au Conseil de Coopération du Golfe?

  1. tarek

    Ca se sera une catastrphe national pour le maroc je demande au peuple marocaine de bouger contre le régime alaoui , le maroc va devenir un enclave de prostitiion pour les pays de golf ces betes n invistisent que dans le prostitution ne les laisser pas vous faire tremper avec leurs pétrole car vous n’aurai ni une dirham d’eux le seul benificiaire est le magzen…. sauvez vous avant qu ils soient trop tard !!

    J'aime

  2. marouane

    bjr, au contraire je vois q c’est bien pour les deux, car la cooperation tjr c benifique surtout que le maroc a le potenciel humain et les pays du golf ont les moyens de financement et c un mariage complémentaire, et comme ca le chomage pourra etre diminuer surtout q pour faire travailler beaucoup de chomeur ici au maroc, ca va demander des années et des années. et tot ou tard on a besoin des investisseurs. je ne suis d’accort avec tarek surtout quand il parle de prostitution, il ne faut pas oublier que la pauvreter qui mene à ce tte situation

    J'aime

  3. Pretty nice post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have really enjoyed browsing your blog posts. In any case I’ll be subscribing to your feed and I hope you write again soon!

    J'aime

  4. adil

    VOUS PARLEZ DE LA PROSTITUTION DES MAROCAINES AUX PAYS DU GOLF. PERMETTEZ MOI DE VOUS DIRE QUE LES PROSTITUES MAROCAINES A MONTREAL SONT NEMBREUSES QUE CELLES DU PAYS DU GOLF, VOUS POUVEZ VISITER LE SITE : http://www.annonces123.com ou bien il suffit d’écrire les mots clés
    beauté marocaine montréal…de manière je ne peux pas dire je suis marocain ALLAH YAKHOD FICOM AL HAK

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s