Les facultés néologiques innées d’Adam

Par défaut

L’histoire d’Adam est très intéressante pour la personne qui cherche à comprendre les divergences théologiques entre les trois religions monothéistes; à savoir le Judaïsme, le Christianisme et l’islam. Ces religions ne promeuvent pas nécessairement la même image et leurs livres révélés ne délivrent pas le même message.
Dans l’Ancien Testament, Dieu créa Adam à partir de la poussière de la terre. Il le bénit et décida de l’installer dans le jardin d’Éden. Il lui confia alors la charge de cultiver ce jardin et de s’en occuper.
Pour combler Adam de ses bienfaits, Dieu fit pousser du sol tout arbre désirable à voir et bon à manger. Il créa aussi des animaux et des bêtes de différentes natures pour peupler l’Éden et se nourrir de sa végétation verte. C’est dire que les créatures qui avaient en soi une vie d’âme étaient toutes végétariennes, y compris l’homme et les bêtes sauvages.
À la lecture du livre de la Genèse de l’Ancien Testament, le lecteur aurait l’impression qu’Adam régnait en maitre sur le paradis. Il était béni par Dieu, il ne craignait pas les animaux sauvages et il avait d’énormes facultés de créativité intellectuelle qui semblaient dépasser les attentes du Dieu.
Dans ses versets 19 et 20, le livre de la Genèse laisse entendre que Dieu voulait tester les facultés néologiques d’Adam. Pour ce faire, Dieu se mit à amener vers l’homme toutes les créatures ayant en soi une vie (oiseaux, animaux domestiques et animaux sauvages) pour voir comment il appellerait chacune d’elles. Adam réussit le test. Il appelait donc de leurs noms tous les animaux domestiques, toutes les créatures volantes des cieux, et toute bête sauvage des champs.
Étant béni, créé à l’image de Dieu, placé en maitre sur le Paradis, pouvant jouir de la vie éternelle et disposant de facultés néologiques dépassant les attentes de Dieu, Adam semblait mener une vie qui frôlait celle d’un ange ou d’un dieu (dieu en minuscule).
Il lui manquait cependant quelque chose pour pouvoir accéder à un statut d’ange ou de dieu. Il lui manquait la connaissance du bien et du mal. Cette défaillance était fatale pour l’éternité de la vie d’Adam et sa pérennité dans le jardin édénique.
En d’autres termes, le pouvoir d’Adam n’était refreiné que par la présence d’un arbre dit l’arbre de la connaissance du bien et du mal que Dieu avait placé au milieu du jardin édénique. Adam n’était pas autorisé par Dieu à manger le fruit de cet arbre sous peine de perdre la vie éternelle et les privilèges du jardin édénique.
Étant dépourvu de la connaissance du bien et du mal, Adam ne semblait pas réaliser qu’il y avait un Satan qui connaissait le bon et le bien et qui, par ailleurs, développait de plus en plus un désir inexorable de rébellion contre Dieu.
Sachant qu’Adam et Ève ignoraient le bien et le mal, le Satan trouva le moyen de tirer profit de cette ignorance afin de leurrer Adam et le mettre en erreur dans le but final d’entraver l’accomplissement des plans du Dieu sur la terre.
Il commença par approcher Ève et la convainc qu’elle ne va pas mourir en mangeant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal comme le disait Dieu. Satan lui fait comprendre que Dieu tenait l’homme dans l’ignorance du bien et du mal pour l’empêcher de devenir comme Dieu lui-même.
Ève prit le fruit prohibé, en mangea une partie et constata qu’elle n’avait pas perdu la vie comme Dieu l’avait prédit. Elle en informa Adam et finit par le convaincre de goûter du fruit prohibé de ce mystérieux arbre de la connaissance du bien et du mal.
En procédant de la sorte, Adam et Ève ouvrirent la boite de Pandore et provoquèrent la colère de Dieu. Celui-ci décréta une inimitié entre le Satan et la femme, entre la semence du Satan et la semence de la femme. Il finit par expulser Adam et Ève du jardin édénique et planta à l’est du jardin d’Éden les chérubins et la lame flamboyante d’une épée qui tournoyait sans arrêt pour garder le chemin de l’arbre de vie.
Il semble que Dieu n’avait pas fermé tous les accès à l’arbre de la vie et qu’il avait, en l’occurrence, laissé d’autres accès à l’arbre de la vie et, par conséquent, au jardin d’Éden lui même. Dieu n’a bloqué le chemin que pour les personnes venant de l’est. Est-ce parce que Adam et Êve étaient expulsé du côté est du Paradis? La question devrait retenir l’attention du lecteur. Mais le contexte ne permet pas de l’examiner pour le moment.
En ce qui concerne notre sujet, il est à constater que l’Ancien Testament donne l’impression que Dieu n’était ni rancunier ni vindicatif à l’endroit d’Adam et Ève pour leur acte d’insubordination sous l’influence de la ruse du Satan.
En revanche, Adam et Ève semble avoir réalisé la portée dramatique de leur mise en erreur par Satan et décidé de renouer avec Dieu dans leur nouvelle condition de vie à l’extérieur du jardin de l’Éden et loin de l’arbre de la vie éternelle.
Les indications indirectes de l’Ancien Testament signifient sans ambages qu’Ève reconnait l’aide que Dieu lui avait apporté lors de l’accouchement. Le lien entre l’homme et Dieu n’avait pas été coupé. Il a été probablement renouvelé sous une autre forme, en connaissance du bien et du mal. Ses enfants, Caïn et Abel, rendaient hommage à Dieu et lui apportaient des offrandes.
Qu’en dit maintenant le Nouveau Testament d’Adam? Est-ce qu’il y s’agit d’une autre version? Ce sera l’objet de mon prochain article.

6 réflexions sur “Les facultés néologiques innées d’Adam

  1. Chère Mr filali sadki
    j’estime beaucoup votre exploration anthropologique et linguistique des corpus devines
    j’espère bien diffuser un de vos articles concernant votre vision sur la compétence néologique chez Adam et ses disciples a la revue MOSTALAHIYAT مصطلحيات
    le prochain numéro sera axée sur le thème Terminologie et dénomination
    et que dieu vous bénisse
    kalid

    J'aime

    • Filali

      Je vous remercie pour votre commentaire et pour la proposition de publication.
      J’ai pensé à vous et à votre recherche sur la néologie.
      Bonne continuation.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s