MYTHE DU PROPHÈTE ANALPHABÈTE

Par défaut

mythes

 

 

Les musulmans croient fermement que le prophète Muhammad était un illettré et qu’Allah l’avait envoyé à un peuple d’illettrés. C’est là l’un des mythes fondateurs de la confession islamique que les leaders religieux de l’Islam tiennent délibérément à entretenir dans la conscience de la communauté musulmane.

Ce mythe fondateur de l’Islam a été entretenu dans la tradition islamique en se basant sur un hadith islamique attribué au prophète Muhammad et des versets coraniques qui étaient délibérément utilisés et interprétés par des exégètes musulmans dans le but ultime de faire de l’analphabétisme un miracle caractérisé de la mission prophétique du prophète Muhammad.

Parmi les versets coraniques sur lesquels se basse la tradition islamique pour fonder son dogme il y a lieu de citer, tout d’abord, le verset 158 de la Sourate VII (le Mur d’Al-Ar’âf) qui qualifie le prophète Muhammad « d’illettré ».

 

Croyez donc en Allah et Son messager [Muhammad], le prophète illettré qui croit en Allah et Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés. (Sourate VII, 158)

 

Il y a également le verset 2 de la Sourate LXII (le Vendredi) qui qualifie les arabes de Quraysh « d’illettrés » en affirmant qu’Allah avait envoyé « aux illettrés un messager des leurs » ; ce qui signifie, en termes claires, qu’Allah avait envoyé aux illettrés un messager illettré.

 

C’est Lui qui a envoyé aux illettrés un messager des leurs qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident. (Sourate LXII, 2)

 

La tradition islamique se base également sur un hadith attribué au prophète. Ce hadith est cité sous le numéro 1913 dans le recueil des hadiths contenus dans le livre de Sahih Al Boukhari que les musulmans sunnites considèrent comme étant le deuxième livre sacré après le Coran. Selon ce hadith, le prophète avait dit qu’il fait partie d’une nation illettrée qui ne sait ni écrire ni compter.

 

Le prophète a dit : « Nous sommes une nation illettrée. Nous n’écrivons pas et nous comptons pas. » (Sahih Al-Boukhari, Hadith 1913)[1]

 

Il va sans dire que ce mythe d’analphabétisme du prophète Muhammad dépasse l’entendement. Un esprit sain ne peut ni imaginer un prophète analphabète ni corroborer la thèse selon laquelle le prophète Muhammad a été illettré et qu’il a été envoyé à un peuple d’illettrés. Ce qu’en dit la tradition islamique n’est conforme ni à la réalité du peuple du prophète Muhammad, ni au contexte et à la finalité de l’énonciation des versets coraniques y afférents.

[1] Hadith no 1913, Livre du Jeûne, Sahih Al-Boukhari, T1, P281.

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s