Livre : « La Bible : mythe et réalités »

Par défaut

Les mythes de la Bible sont tellement ressassés au point que la plupart des gens les prennent pour une réalité. Souvent, la foi aveugle les croyants et les empêche de voir la vérité ou, du moins, la foi les empêche d’envisager une autre approche que celle dont ils se sont habitués. C’est le phénomène du confort dans les habitudes !

Une fois, j’ai été en train d’échanger avec deux membres des Témoins de Jéhovah. L’un de mes deux interlocuteurs a essayé de mettre en avant le vrai nom du Dieu. Pour lui, Jéhovah est le vrai nom du Dieu.  Et c’est pourquoi les membres de la congrégation se considèrent des Témoins de Jéhovah.

Personnellement, j’ai appris à étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah. Cela m’a permis d’apprécier leur attachement à l’étude de la Bible. Cela m’a également permis de mieux comprendre le Coran. Mais, en abordant la question du vrai nom du Dieu, mes interlocuteurs ne pouvaient pas imaginer que Dieu avait et a encore plusieurs noms. Par exemple, pour certains chrétiens Dieu est Elohim, pour d’autres il est Jéhovah.

En’Islam, Dieu est nommé dans le Coran tantôt Allah et tantôt Arrahmane (Le Miséricordieux). Le Coran ne semble ressentir aucun complexe à ce niveau et il le fait savoir à ses premiers auditeurs perdus dans leur choix entre deux noms d’un supposé même Dieu. Il leur dit donc dans le verset 110 de la Sourate XVII : « Dis : « Invoquez Allah ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous L’appelez, Il a les plus beaux noms ». C’est poétique, n’est-ce pas !?  Mais, est-ce convaincant !?


Lorsque j’ai expliqué à mes interlocuteurs que, souvent, la foi empêche le croyant de voir la vérité sous une autre facette, je me suis rendu compte que ma façon de voir les choses semblait un peu trop gênante. En tant qu’élève apprenti de la Bible chez les Témoins de Jéhovah, j’ai bien compris que le Dieu primitif de la Bible s’appelait El et que ce nom divin se trouve intégré, souvent sous forme de suffixe, dans de nombreux noms de lieux [Bethel, Israël, Yizréel, etc.] et de personnages bibliques [Ismaël, Gabriel, Raphaël, etc.].

J’ai expliqué à mes deux interlocuteurs que le phénomène en question ne s’applique pas uniquement aux Témoins de Jéhovah mais à tous ceux et celles qui s’empêchent de changer leurs lunettes de lecture. Les musulmans n’échappent surtout pas à la règle. Le doute, le questionnement et la mise à l’épreuve des mythes bibliques est une approche désapprouvée dans le contexte du croyant.  

Il va sans dire que notre environnement nous impose les mythes bibliques au point que nous les admettons sans coup férir. La Bible en parle, les synagogues, les églises et les mosquées en parlent. Les prédicateurs en parlent. Les radios et les télévisions en parlent. Les tableaux, les sculptures et les œuvres d’art en parlent. De ce fait, ces mythes deviennent des réalités, des évidences.

Pour découvrir ces mythes et les dénuder, il faut apprendre à poser des questions et se doter de nouvelles lunettes de lecture des textes bibliques et coraniques. Pour mieux apprendre, il importe de poser des questions du genre : Abraham, Joseph et Moïse ont-ils vraiment existé ?

Le livre intitulé « BIBLE MYTHES ET RÉALITÉS T01 (LA) : LA BIBLE ET L’HISTOIRE D’ISRAËL DES ORIGINES À MOÏSE » est l’un des ouvrages les plus indiqués pour mieux appréhender la Bible et ces mythes autrement. C’est dans le cadre de mes recherches et mes réflexions autour du Mythe du paradis que je suis tombé sur cet ouvrage de référence au même titre qu’un autre ouvrage intitulé « Les Mythes de la Bible ». Mon thème de recherche étant : « Les figures bibliques sur les traces du mythe du Jardin d’Éden ».

Le lecteur peut découvrir dans « BIBLE MYTHES ET RÉALITÉS T01 (LA) : LA BIBLE ET L’HISTOIRE D’ISRAËL DES ORIGINES À MOÏSE » une nouvelle approche de lecture de la Bible. Il se donne le loisir de s’interroger non seulement sur les mythes de la Bible mais également sur la Bible elle-même et ses personnages comme Abraham, Isaac, Jacob et Moïse. Il se pose également des questions sur Dieu lui-même.

Dans ces recherches des éléments de réponse, « BIBLE MYTHES ET RÉALITÉS T01 (LA) : LA BIBLE ET L’HISTOIRE D’ISRAËL DES ORIGINES À MOÏSE» fait recours à différentes disciplines. En le suivant dans son cheminement, le lecteur apprendra beaucoup sur la Bible en interaction avec l’histoire, les cultures environnantes et les langues en vogue dans le temps. Le lecteur saura apprécier les questionnements et les réflexions autour des mythes et des personnages bibliques. La relecture de l’histoire du peuple d’Israël permettra de jeter des lumières sur le polythéisme en rapport avec les Hébreux.« BIBLE MYTHES ET RÉALITÉS T01 (LA) : LA BIBLE ET L’HISTOIRE D’ISRAËL DES ORIGINES À MOÏSE » est un ouvrage de référence que je recommande à ceux et celles qui désirent apprendre à la lire les mythes et les récits bibliques différemment. Pour pouvez découvrir cet ouvrage de Guy Rachet chez Amazon en cliquant sur l’image ci-après:


Abonnez-vous au blog pour recevoir mes articles dès leur mise en ligne !

https://www.mythesfondateurs.com 

Apportez vos commentaires et vos recommandations au Blog !

Le Ramadan a-t-il été prescrit ?

Par défaut

Est-il vrai que le jeûne [ le Ramadan ] a été prescrit à d’autres [communautés] avant qu’il ne soit prescrit aux mahométans comme l’énonce le verset 183 de la Sourate II, dite Sourate de la Vache?

La lecture de la Bible ne nous dit pas que Dieu avait prescrit le jeûne aux fils d’Israël ! De même, la lecture des Évangiles ne nous dit pas, non plus, que Dieu a prescrit le jeûne aux chrétiens ! D’où vient alors l’allégation du Coran!?

IMG_20180606_235736754

 » Ô vous qui croyez ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, afin que vous soyez des pieux « , Sourate de la Vache : II, 183.

Le Coran est souvent obscur dans ses propos. Il avance un énoncé mais il n’explique pas assez bien ce qu’il énonce. Le Coran ne nous dit pas à qui le jeûne a été prescrit avant que ce jeûne soit prescrit aux adeptes du prophète Muhammad. Était-il prescrit aux Israélites ? Était-il prescrit aux Nazaréens ? Était-il prescrit aux Sabéens ? Était-il prescrit aux Zoroastriens ? Remarquons à ce niveau que le Coran ne reconnaît guère « les Chrétiens » et il y a lieu de se demander pourquoi ?

De même, le Coran ne nous dit pas qui a prescrit le jeûne. Est-ce Allah qui a prescrit le jeûne ? Si c’est bien le cas, il y a lieu de se demander pourquoi Allah ne nous le dit pas clairement dans le Coran ? Par exemple, Allah aurait pu dire dans le Coran :  » J’ai prescrit le jeûne au prophète Muhammad et à ses adeptes comme Je l’ai prescrit aux adeptes de Moïse et aux adeptes de Jésus Christ « . Qui a alors prescrit le jeûne, comment, à qui, et pourquoi !? Le Coran nous laisse sur notre faim.

Quelle est la durée du jeûne prescrit aux adeptes du prophète Muhammad ? Le Coran devait nous le dire clairement et sans ambages. Est-ce un mois, tout le mois de Ramadan ? Le verset suivant, c’est-à dire le verset 184 de la Sourate de la Vache ne nous enseigne pas qu’il s’agit d’un jeûne pendant tout le mois de Ramadan. Il nous énonce, plutôt, l’observation du jeûne  » pendant un nombre déterminé de jours « . Alors, pourquoi le verset en question ne veut-il pas être plus précis et nous dire de combien de jours il s’agit exactement ?

[Observez le jeûne] pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d’entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d’autres jours. Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter qu’avec grande difficulté, il y a une compensation consistant à nourrir un pauvre. Et si quelqu’un fait plus de son propre gré, c’est pour lui ; mais il est mieux pour vous de jeûner ; si vous saveiez ! », Sourate de la Vache : II, 184.

Pourquoi jeûner !? Le Coran ne cesse de nous étonner par ses enoncés non expliqués. Il nous dit dans le verset 184 de la Sourate de la Vache que : « Il est mieux pour vous de jeûner, si vous saviez !  » Or, commenet pourrons-nous savoir que le jeûne est mieux pour nous si le Coran lui-même ne nous le dit pas !? Est-ce qu’on doit demander l’information aux « Gens du Livre » ? Pourquoi le Coran ne nous instruit pas franchement et clairement dans un langage simple et limpide pour que tout un chacun de ses lecteurs puisse comprendre aisément et simplement ?

Une autre question, en passant ! Que peut rapporter le jeûne à Allah ! Le Coran aurait pu nous instruire sur point ! Peut-on trouver des éléments de réponses à nos questionnements dans la Bible !? Ne serait-il pas intéressant de savoir ce qu’en dit la Bible ? La question mérite d’être posée, n’est-ce pas ?

Abonnez-vous au blog pour recevoir mes articles dès leur mise en ligne !

https://www.mythesfondateurs.com 

Apportez vos commentaires et vos recommandations au Blog !